Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de PASSION MORANGIS

Comprendre le budget communal...

29 Mai 2011 Publié dans #Conseil Municipal

  

monnaie.jpg 

 

 Nous revenons dans cet article sur le budget communal, plus exactement sur le compte administratif de 2010,c'est à dire la réalité de l'exécution du budget communal de l' année dernière, validée par le trésorier payeur général.

Vous trouverez ci-dessous le texte présenté aux élus en conseil municipal du 12 mai dernier.

Si d'emblée , vous comprenez quelque chose, bravo, vous êtes bons pour "Bercy". Sinon reportez vous ci-dessous à nos explications de " textes".

 

 

v ca 2010

 

       Nous avons décrypté  ces informations  pour vous faire comprendre pourquoi les élus de "Passion Morangis" votent contre cette gestion et la présentation"alambiquée"des comptes.

 Ces comptes tels qu’ils ressortent du document officiel  comportent de nombreuses opérations  qui sont  comptablement  neutres  mais  qui gonflent artificiellement et de façon importante  les sommes  ( exemples : achat de terrains de la ZAC centre ville par la commune en dépenses d’investissement  et revente immédiate à l’aménageur  au même prix en recettes de fonctionnement; dotation aux amortissements à la fois dépense dans le fonctionnement et recette dans l’investissement ).

Dans le but de faciliter la compréhension, nous avons éliminé ces opérations pour ne conserver que les écritures  correspondant à des mouvements  financiers réels et différents .

Il est  très instructif d’étudier de façon synthétique comment est finalement construit le résultat obtenu et voté par la majorité ( avec les voix des élus du groupe Morangis Avenir !) présentant un excédent cumulé de 1 185 852 € :

 

                                                                                     FONCTIONNEMENT  

Recettes annuelles

16 805 060 €

Dépenses annuelles

15 808 574 €

 

Epargne brute (recettes moins dépenses

   996 486 €

Remboursement des emprunts

1 550 107 €

 

Epargne nette

(épargne brute moins remboursement des emprunts) : - 553 621€

                           soit un solde négatif  de  553 621€

 

                                                           INVESTISSEMENTS

Dans ce budget nous additionnerons ( en recettes  et dépenses)  les opérations effectuées dans l’année et, comme nous sommes dans une comptabilité d’engagement, les restes à réaliser, c’est–à-dire les engagements effectués avant le 31-12-2010.

 

Opérations de l’année

Restes à réaliser

Recettes perçues

     435 269 €

    1 000 000 € (emprunt)

Dépenses payées

  1 459 881 €

    1 136 082 €

 

-1 024 612 €

    - 136 082 €

 

Besoin de financement en investissements :  1 160 694€    

(1 024 612 + 136 082)

  Besoin total de financement de la commune pour 2010  en fonctionnement et investissements :

553 621€(fonctionnement) + 1 160 694 € (investissements) soit :  1 714 315€

                                   Cette somme est couverte par :

Le résultat reporté de l’année 2009

     36 584 €  (844 310 -807 726 )

Les emprunts de l’année

  2 000 000 €

Les ventes du patrimoine de l’année

     863 583 €

total

  2 900 167 €

 

    Il en ressort un excédent  de 1 185 852€ ( 2 900 167 – 1 714 315 ) correspondant  exactement  et logiquement au résultat affiché dans le document officiel.

Cette analyse, démontre clairement que les finances de la commune sont  aujourd’hui déséquilibrées :

En  fonctionnement,  la différence entre  les recettes et  les dépenses n’est plus suffisante  et ne permet plus de faire face totalement  aux remboursements en capital des emprunts.

Même en ajoutant les recettes  d’investissements propres  de la commune  (435 269 € ),ainsi que le report de l’année précédente (36 584€),

 il  manque encore  des ressources pour compenser l’épargne négative de l’année ( -553 621€ ).

Dans ces conditions, la commune est dans la nécessité  absolue de vendre du patrimoine  non seulement  pour rembourser  ses annuités, mais aussi  avant de songer à tout nouvel  investissement.

Reste  qu’il existe bel et bien  un excédent de 1 185 852 euro€ sur lequel  le maire  et sa majorité   «  communique » beaucoup  mais qui ne doit pas vous abuser et qui est très inquiétant de par sa composition.

 Il est ,en effet, uniquement constitué à la fois  des  ventes d’actifs de la commune et du surplus des emprunts qui sont  d’un montant supérieur aux investissements payés ou engagés  (3 000 000 d'€  empruntés  pour 2 595 963€  de réalisations effectives ) 

 Non seulement on s’appauvrit en « décapitalisant », mais, en plus, on emprunte   davantage  d’argent qu’on ne réalise de dépenses d’investissements

   ….  Voilà une façon de faire qui  rappelle étrangement une manière  de gérer qui avait cours dans une commune voisine il y a une quinzaine d’années   … la  fuite en avant …  avec sa  logique «  après moi,  le déluge ».

 Le sujet est ingrat, certes, mais il mérite votre attention car il conditionne l'avenir de notre commune.   

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article